Rechercher
  • eywaconsulting

Accueillir ses émotions débordantes

Durant la journée, l’enfant passe par une multitude d’émotions bien plus intenses que celles des adultes : joie, peur, colère… En étant à l’écoute de ses émotions, un parent aide son enfant à se construire sa propre identité. Accueillir l’émotion de votre progéniture, c’est l’aider à revenir à un état d’apaisement. Il est important que l’enfant puisse comprendre son émotion lorsqu’il la vit. Votre rôle est donc de l’accompagner avec bienveillance, et l’aider à prendre conscience de ce qui lui arrive, de ce qu’il ressent. L’enfant a besoin de se sentir en confiance pour exprimer ses émotions. Les pleurs et les cris, qu’il manifeste parfois en rentrant le soir, sont peut-être la décharge d’une multitude de frustrations qu’il a vécues dans la journée. Tous les gestes et paroles bienveillants accordés à son enfant provoquent la production d’une hormone appelée ocytocine qui procure un sentiment de bien-être et d’estime de soi, et favorise le développement de l’empathie. C’est en remplissant le réservoir d’ocytocine de votre enfant qu’il supportera les frustrations qu’il vit. Il est important de permettre à l’enfant d’extérioriser ses émotions et de se dépenser, par exemple, en l’emmenant au parc. En plus d’être bénéfique sur sa santé, l’activité physique lui permettra de se décharger des tensions accumulées. Vous pouvez aussi lui procurer certains jouets éducatifs et objets comme les cartes pour exprimer ses émotions, des photos de personnages exprimant différentes émotions, un coussin de la colère, une roue des émotions… Remplissez le réservoir affectif de votre enfant avec de l’attention, de l’affection, sous forme de jeu… ou toutes autres formes d’interactions et de communication positive, lui permettant de construire sa sécurité affective.


0 vue0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Nous faisons chacun d'entre nous au mieux pour éduquer et guider nos enfants. Et parfois, il s'avère que la tâche est plus ardue que ce que l'on avait imaginé. Elle s'avère d'autant plus prenante que